dorianmarie.fr

[email protected]

Damien Marié

1992 - 2021

Dorian Marié

Quand il est arrivé à New York, qu’il est venu me voir dans mon bureau et que je lui ai dit qu’il avait grossi.

Quand on jouait au ping-pong, et que celui qui gagnait avait le droit à la couronne du roi du ping pong. C’était une casquette qu’on s’échangaient.

Quand on faisait des cabanes sous la table du salon.

Quand on sautait de tremplins en vélo.

Quand il est venu à l’hopital de jour le mercredi après midi pour voir les vêtements et qu’il a acheté un chapeau, une veste, des chaussures, et une canne et il avait trop la classe.

Quand on jouait aux billes à l’école primaire, et aux cartes Pokémon.

Quand on a acheté des cartes yugioh et qu’elles étaient en Korean ou japonais et qu’on inventaient ce qu’elles voulaient dire.

Quand j’ai fait un programme (git tree) en ruby et qu’il l’a améliorer alors qu’il faisait plutôt du python. Puis deux ans plus tard il a retrouvé un programme similaire et l’a modifié pour qu’il fonctionne.

Quand il faisait ses jeux vidéo, dont un basé sur des dessins, et un où on rangait la vaisellle.

Quand il avait inventé un nouveau système de vote.

Quand on a fêté notre anniversaire à New York avec une fontaine de chocolat dans un magasin de bonbons.

Quand il m’a accompagné à l’aéroport quand je partais de New York.

Quand il m’a dit que si on prenait une photo et qu’on pouvait trouver la méme photo sur internet alors la photo n’etais pas interessante.

Quand on jouait aux jeux vidéo ensemble: surviv.io, shellshocker, burnout takedown, 007, ronaldo v football, urban terror, teeworlds, etc.

C’est lui qui m’a fait découvrir reddit, hacker news, lobsters, etc.

Quand on était petit il m’avait montré un programme que je pensais impossible à faire, il avait devine les boucles en basic.

Suite à un problème dans un exercice de mathématiques en 1ère, notre professeur Mr Chervin, nous avait demandé de trouver la vraie solution. Damien avait fait une simulation en python et moi en JavaScript. (combien de quadrilatère avec n points).

Il était venu me voir à l’hopital le jour du mariage d’Alexis. Il était tellement heureux je l’admirais beaucoup.

Quand j’ai voulu l’impressioné à la fnac d’Amiens en choisissant un livre sur la programmation et qu’il ma dit de plutôt prendre C++ pour les nuls qui a été ma première introduction à la programmation.

Quand on jouait à cache-cache en vélo dans Crevecoeur avec Gael et Frederic.

Quand il voulait faire “quoi faire” comme application pour savoir quoi faire.

Quand il envoyait des emails aux députés, aux sénateurs, à l’assemblé et au sénat pour leur proposer ces outils et corriger les fautes dans les lois.

Quand il nous a ammené à une manifestation de gilets jaunes à Amiens avec son idôle François Rufin.

Quand on a fait son emmenagement et son déménagement à Picigny.

On programmer ensemble au téléphone à l’hopital.

Laurie Marié

Quand il a fait son jeu de dooble et que j’ai voulu faire une vidéo avec lui. Le plus important c’était le bruit de la paire de sciceaux. Il avait mis ça sur Kickstarter. Et du coup pour Noel il m’a offert un jeu. Après il a offert à tout le monde des jeux comme ça et il les avait tous découpés.

Quand il était à la machinerie et qu’il a voulu cuisiner des cookies. Il avait laissé brulé un cookie et du coup ils ont fait une règle pour dire que l’on avait plus le droit de cuisiner là bas.

Quand il m’a invité au Rainbow et qu’on est revenu à 9 dans la voiture. On a appris à vivre ensemble.

Quand j’avais été le voir à Thiers et qu’il essayait de couper toutes les ronces, on avait réussi à faire un petit chemin pour faire ses toilettes compostes.

Quand j’ai été le voir à Enhdoven avec maman.

À chaque fois qu’il venait me faire avec sa voiture à Piquini. À me dire dring dring parce qu’il osait pas sonner et il savait que je l’entendait à la fenêtre.

À chaque fois il m’apportait une sorte de purée avec tomates/poivrons dans des bocaux de confiture comme ça on mangait ensemble.

On avait été au secours catholique pour des vêtements et je l’avais relooké en sorte de tueur à gage, avec sa casquette.

On avait fait une visio ensemble pour faire de la musique. Quand il jouait du piano. Il amenait sa guitare. Il a acheté un tamtam.